Notre Établissement

Quelques mots de présentation…

Le collège Alliance ENIO : une école de l’AIU

Dans son Traité de pédagogie, Emmanuel Kant explique en substance que l’éducation nous fait devenir humain. Ces mots résument le poids de la mission que s’est fixée l’Alliance israélite universelle (AIU) en cherchant à bâtir une éducation qui promeut l’excellence tant dans les matières profanes que dans l’étude juive.

De par son nom, ce nouvel établissement s’inscrit dans l’histoire de l’AIU : la direction actuelle entend retirer toute le bénéfice de l’héritage laissé par les prestigieuses directions précédentes, aussi bien celle d’Emmanuel Levinas que celle de David Serfaty. Cette histoire nous engage au respect de certaines valeurs comme la rigueur et la bienveillance – que nous considérons comme deux piliers de l’éducation. Mais elle suppose aussi de nous retrouver dans la tradition juive : l’étude des textes et la volonté d’apprendre sont des principes cardinaux de la culture juive que nous entendons reprendre à notre compte et mettre en application.

Dans cette optique, le Collège Alliance ENIO se veut un établissement pilote en matière d’enseignement de l’hébreu qui débute dès la 6ème mais aussi en ce qui concerne l’enseignement des Etudes juives.

Le Collège Alliance ENIO souhaite aussi jouer un rôle de « passerelle » : notre école doit à la fois révéler son attachement au peuple Juif, d’abord pensé comme une « communauté de destin », et favoriser la citoyenneté républicaine de ses élèves ; elle se veut à la pointe des nouvelles technologies qui transmettent le savoir, sans jamais négliger le rapport à l’écriture et au livre ; enfin, le Collège Alliance ENIO espère être une « passerelle » entre le monde, Israël, l’Europe et la France.

Au fond, l’ambition du Collège Alliance ENIO est de faire en sorte que les enfants se construisent une vision du monde leur permettant de répondre aux questions de la vie d’adulte, qu’elles relèvent de leur appartenance à la « communauté des citoyens » ou à la « communauté juive ». Dès lors, cette école est-elle une « Ecole juive » qui s’inscrit pleinement dans la République.

Nous ne voulons pas seulement transmettre un savoir mais instruire.

Non pas seulement éduquer mais former des esprits.